Comment entretenir sa persévérance ?

Tomber sept fois, relevez vous huit fois

Dans la vie, tout est possible. J’en suis convaincue. Pour réussir, il faut simplement savoir comment entretenir sa persévérance.

En moyenne, les entrepreneurs échouent 3,8 fois avant de réussir.

Ce fut le cas par exemple de Walt Disney. Pour financer son premier parc d’attraction, celui-ci a dû présenter son dossier à plus de 302 banques avant d’en trouver une qui accepte le projet.

Même chose pour J K Rowling, l’auteur de Harry Potter. Elle a essuyé 12 refus de maisons d’édition avant de réussir à faire publier son manuscrit.

Ces deux exemples montrent que ce qui différencie ceux qui réussissent des autres, c’est leur capacité à persévérer.

Restez focalisez sur la réussite !

Tout d’abord, il faut savoir garder la motivation grâce à des objectifs puissants. Je vous invite à lire l’article que j’ai rédigé à ce sujet.

La difficulté n’est jamais une raison valable pour abandonner, surtout si vous vous sentez investi d’une mission. La différence entre le possible et l’impossible se trouve dans la détermination. Peu importe la lenteur de vos progrès, vous êtes toujours en avance sur celui qui n’essaie pas.

Ensuite, vous pouvez vous trouver des mentors, des personnes inspirantes à suivre, à écouter via des livres ou des vidéos.

Enfin, vous devez rester focalisés sur ce que vous voulez pour développer vos pensées et émotions positives. En cas de difficultés, ne restez pas bloqués sur ce qui ne va pas, mais visualisez plutôt ce que vous désirez obtenir. Vous développerez ainsi l’énergie nécessaire pour persévérer sur le chemin jusqu’à la réussite.

Ainsi, peu importe ce que vous ressentez, levez-vous, habillez-vous, montrez qui vous êtes et persévérez.

Si vous voulez construire quelque chose pour le restant de votre vie, n’abandonnez pas au bout de 6 mois.

Les échecs ne sont jamais definitifs.

Les moments difficiles ne durent jamais, ne baissez pas les bras. Si le plan ne fonctionne pas, changez votre plan mais jamais l’objectif. 1 000 échecs valent mieux qu’un seul abandon. L’échec n’est pas l’opposé du succès, il fait parti du succès. Ce n’est pas parce que vous rencontrez une difficulté que vous êtes sur la mauvaise voie.

Le succès, c’est aller échec en échec sans perdre son enthousiasme

Winston Churchill

Il n’y a qu’une seule manière d’échouer, c’est d’abandonner avant d’avoir réussi.

Changez votre perception de l’échec !

Il est indispensable d’apprendre à modifier la perception que vous avez de l’échec. Il ne faut plus en avoir peur, l’échec n’existe pas. Essayez des choses, soit vous réussirez, soit vous apprendrez.

Chaque épreuve, chaque échec, vous aide à grandir et à apprendre. Voyez les échecs comme des cadeaux, des opportunités de progresser et d’avancer vers vos objectifs. Echouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente.

Peu importe le temps que cela prendra, peu importe le nombre de portes qui se fermeront devant vous, vous aller y arriver. Persévérez. Vous souffrez déjà, vous êtes blessés, obtenez-en une récompense. Ce n’est pas le plus fort ni le plus riche qui aura le plus de succès, mais celui qui n’abandonnera pas.

Rien au monde ne remplace la persévérance.

Calvin Coolidge

La différence entre le talent et les compétences sont simplement les heures et les heures exercées à faire votre métier. C’est la différence entre le talent naturel  et la compétence, qui elle est issu de votre travail.

Au départ, vous avez peur, puis vous essayer, vous échouez, vous recommencez, vous y arrivez mieux, vous y arrivez, et finalement vous maîtrisez.

Vu de l’extérieur, la réussite fait toujours rêver. Simplement, bien souvent, les personnes oublient le parcours nécessaire pour en arriver là. Tout le monde n’est pas prêt à atteindre le succès. Mais pensez-y, c’est bien souvent après votre plus grand échec que vous atteindrez votre plus belle réussite. Persévérez, appréciez vos échecs, vous êtes sur le chemin de la réussite.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire