Comment garder la motivation ?

Comment garder la motivation pendant la phase de création de son entreprise ou quand les premières difficultés pointent le bout de leur nez ? C’est là que notre psychologie entre en jeu.

feu ardent, flamme, bois qui brûle, 
garder la motivation
Entretenir la flamme !

Créer son entreprise est exigeant, cela demande très souvent plus de temps, d’énergie et d’argent que prévu. Les choses se déroulent rarement comme on l’avait imaginé. La création d’entreprise demande également d’acquérir de nouvelles compétences : comptabilité, vente, marketing, communication, organisation… et très souvent, on ne sait même pas par où commencer.

C’est souvent à ce stade, que les personnes et notamment les femmes qui sont plus touchées que les hommes par le manque de confiance en soi, abandonnent leur projet de création d’entreprise.

Heureusement, vous pouvez dépasser tous ces obstacles facilement en gardant en tête votre objectif clair et puissant.

Garder votre motivation : 7 clés

1/Déterminer quel est l’objectif de la création de votre entreprise ?

C’est le point de départ de votre accomplissement personnel. Vous devez savoir ce que vous recherchez. Quel est votre objectif en créant votre entreprise ?

Votre objectif doit être clair et puissant.

Votre objectif doit être clair pour pouvoir vous projeter. Beaucoup de personnes ont conscience de ce qu’elles ne veulent plus mais ne savent pas exactement ce qu’elles veulent.

Il doit être également puissant, c’est-à-dire qu’il doit être suffisamment important pour vous pour que vous ayez envie de vous dépasser, de sortir de votre zone de confort afin d’aller au bout de votre projet.

Ensuite, votre objectif doit être accompagné d’un plan de mise en œuvre précis. La clarté, c’est le pouvoir. Vous devez pouvoir mesurer vos résultats. Pour cela, vous devez les dater et les chiffrer. En revanche, soyez flexibles, si vous constatez après sa mise en œuvre que votre plan ne fonctionne pas, n’hésitez pas à le modifier.

Enfin, vous devez passer à l’action pour réaliser votre plan.

Par exemple, mon objectif clair et puissant eSt d’accompagner les femmes qui souhaitent se lancer dans l’entreprenariat à réussir leur projet en leur transmettant l’état d’esprit du succès. J’ai décidé de prendre un 80 % pour consacrer une journée minimum par semaine à mon projet. Mon objectif est de quitter mon emploi actuel d’ici un an.

2/Définissez au moins une bonne raison de réaliser votre objectif

Qu’est-ce qui vous pousse à vouloir réaliser votre objectif ?

Vous pouvez avoir une seule ou plusieurs raisons de vouloir atteindre votre objectif. Ce sont ces motivations que vous devrez vous remémorer lors de périodes un peu plus délicates dans votre projet. Ce sont ces motivations qui vous permettront de poursuivre et de vous remettre en selle.

Voici quelques pistes de facteurs de motivation : créer quelque chose, se sentir libre, gagner de l’argent, par amour pour quelqu’un, par peur de quelque chose…

Par exemple : les raisons qui me poussent à réaliser mon projet sont la peur d’avoir des regrets, me sentir libre, être une source d’inspiration pour mes enfants et les porteuses de projet, augmenter mes revenus, partager ma passion pour la psychologie du succès.

3/Répétez-vous votre objectif jour après jour avec intensité

Cette étape est absolument essentielle pour garder votre motivation.

Des études ont démontré que notre subconscient (la partie inconsciente de notre cerveau), responsable de nos habitudes, n’est pas en capacité de faire la différence entre le positif et le négatif, entre la réussite et l’échec. Ainsi, notre subconscient accepte toute affirmation que nous lui répétons sans cesse, en mots ou en pensées.

Autrement dit, si vous répétez encore et encore avec enthousiasme et désir ce que vous voulez (votre objectif et votre plan) à votre subconscient, ce dernier agira automatiquement en fonction de lui.

Soyez persévérants ! Cela prendra du temps pour reprogrammer votre cerveau à ne plus voir les problèmes et le manque. Mais rien ne résiste à la répétition. Bientôt, vous saurez en capacité de penser en terme d’opportunité et d’abondance, comme les femmes entrepreneures qui réussissent.

4/Croire et agir comme si vous aviez déjà atteint votre objectif

Si vous avez toujours eu des difficultés à croire en vous, répéter chaque jour avec conviction que vous avez en vous les capacités de réaliser tout ce que souhaitez, et particulièrement votre projet d’entreprise.

Prenez un moment chaque jour pour vous visualiser en femme entrepreneur épanouie, imaginez quelles seraient vos sensations (fierté, satisfaction, gratitude…) une fois votre objectif atteint, quels seraient les témoignages de vos clients… Bref, faîtes comme si vous aviez déjà atteint ce que vous souhaitez voir arriver, peu importe ce qui se passe réellement dans votre vie actuellement.

Viendra un temps où votre subconscient finira par intégrer cette idée et agira automatiquement en direction de cette dernière.

Néanmoins, seulement croire en votre objectif ne suffira pas, vous devrez aussi passer à l’action pour obtenir des résultats.

Maintenant, que vous avez appris comment fonctionne votre subconscient, vous allez devoir l’utiliser à votre avantage. Votre esprit est comme un muscle, c’est de votre responsabilité de l’utiliser chaque jour pour focaliser votre attention sur ce que vous voulez et refusez ce qui ne va pas dans le sens de votre objectif.

Par exemple, je consacre quelques minutes chaque soir avant de m’endormir à penser à mon projet et je me vois déjà en train de dire à mes collègues que je les quitte pour me consacrer à temps plein à mon entreprise.

5/N’écoutez pas les gens qui n’y croit pas

Si c’est la première fois que vous entendez parler de votre capacité à reprogrammer votre cerveau, vous êtes peut-être un peu sceptique. Je peux le comprendre. Moi aussi, au départ, je trouvais cela presque trop beau et trop simple pour être vrai.

Mais plutôt que de balayer cette idée d’un revers de main, je me suis dis pourquoi pas tester . Et ça fonctionne. Vous n’êtes pas obligé de me croire sur parole, testez la méthode vous aussi.

Désormais peu importe ce que les gens pensent, je me concentre sur ce que je veux, je sais pourquoi je le fais, j’ai un plan pour le faire, que je mets en action et je me visualise chaque jour avec mon objectif atteint.

Tout ce que je sais, c’est que cette méthode explique pourquoi des personnes qui n’ont pas fait d’études, qui ont parfois un handicap…réussissent à réaliser des exploits et pourquoi tant de personnes bien plus intelligentes que la moyenne ou bien en pleine santé, n’iront pas au bout, abandonneront avant d’avoir atteint leurs rêves.

6/Ne doutez pas de votre capacité à accomplir les choses

Les gens qui réussissent et atteignent leurs objectifs saisissent les opportunités qui se présentent sans se poser de questions sur leurs capacités d’arriver à leurs fins ou non.

Vous aussi, ne vous posez plus jamais la question de savoir si vous pouvez le faire ou non, projetez simplement votre esprit dans votre objectif et allez-y.

La confiance en soi n’est pas innée, elle s’acquiert avec l’action, même imparfaite. Au plus vous allez accumuler des expériences, au plus, vous allez développez des compétences qui vous apporteront la confiance.

Par exemple, même quand j’ai peur, je le fais quand même. Ainsi, peu importe le résultat, c’est déjà une victoire pour moi et je développe ma zone de confort.

7/Ne laissez pas les circonstances vous dérouter de votre objectif

Nous sommes constamment bombardés d’informations, la plupart du temps négatives. Il suffit de de regarder le journal des informations pour se retrouver le moral dans les chaussettes : guerre, attentat, agressions, inflation, crise économique, crise sanitaire, chômage, catastrophes naturelles…

Toutes ces nouvelles ainsi que parfois nos proches qui se font du souci pour nous peuvent finir par nous contaminer avec leurs pensées de peur.

Garder sa motivation dans ces conditions peut alors s’avérer devenir difficile.

Votre objectif clair et puissant est votre boussole, vous devez l’avoir constamment à l’esprit pour vous concentrer sur les choses qui sont constructives et repousser celles qui sont négatives.

C’est la seule façon de garder la motivation tout au long de votre projet de création d’entreprise.

Par exemple, plutôt que de regarder la TV ou mon téléphone, je lis un livre inspirant.

Conclusion

Créer son entreprise est une aventure exaltante. Néanmoins, ce n’est pas un long fleuve tranquille.

C’est même très souvent un véritable ascenseur émotionnel. Les périodes d’enthousiasme et d’euphorie laissent parfois place à des périodes de découragement.

Développer de nouvelles compétences nécessite de sortir de sa zone de confort, et parfois nous sommes tenter de nous laisser aller, de procrastiner, de repousser les choses plus difficiles ou qui nous font peur. Parfois, les clients et les résultats tardent aussi à arriver. Enfin, il peut nous arriver aussi d’expérimenter des échecs. Dans toutes ces situations, il peut être difficile de garder sa motivation.

Cet article a pour but de vous aider à identifier précisément ce qui maintiendra votre motivation au top afin que vous puissiez entreprendre sereinement.

J’ai partagé avec vous ce qui m’a déjà permis par le passé de changer à plusieurs reprises d’entreprises, et ce qui me permet aujourd’hui de me lancer dans l’entreprenariat avec confiance. Je sais ce que je veux, pourquoi je le veux et j’ai confiance en mes capacités d’y arriver quoiqu’il arrive.

Et vous, partagez-moi dans les commentaires quelles sont vos motivations pour entreprendre, et si vous avez d’autres astuces pour maintenir votre motivation au top ? Je suis curieuse de vous lire 😉

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! ;)

13 commentaires

  1. Merci pour cet article !!
    Je crois que je reviendrai voir ce qui se passe par ici ! 🙏

    1. Au plaisir Thibault !

  2. Merci pour cet article étoffé sur les critères d’un objectif bien défini et donc plus sûr d’être réalisé au bout du compte ! Effectivement, je crois qu’être capable de le mesurer et de le caler dans le temps est déterminant pour qu’il devienne sérieux à nos yeux sinon c’est se mentir à soi-même 😉 Alessandra

  3. C’est dur de garder la motivation sur le long terme, merci pour ses bons conseils. Maintenant, il faut se rappeler chaque jour notre pourquoi.

  4. Le plus difficile est probablement de ne pas écouter les gens qui ne croient pas au projet ! Et plus ils sont proches plus cela se complique. Les doutes peuvent s’immiscer jour après jour. Mais il faut garder le cap, et pour ça, rien de tel de que d’avoir de bonnes raisons dès le début du projet. Merci pour cet article très motivant !

    1. Oui tu as raison, cela peut être un véritable défi de ne pas avoir un entourage qui nous soutient dans notre projet. L’inconnu fait peur et beaucoup ne sont pas prêts à prendre de risques. Cela se respecte mais cela ne doit en rien nous arrêter dans nos projets. Nous devons être nos premiers supporters et croire en nous. Celui qui gagne n’abandonne jamais 😊

  5. Surtout ne pas sous-estimer pouvoir de visualisation ! Se projeter, visualiser comme on rêverait d’être, imaginer des situations que l’on aimerait vivre… Cela permet de développer des pensées positives !

    1. Tout à fait Jessica ! Merci pour ton commentaire.

  6. Merci pour ces rappels qui permettent de garder le cap en cas de doute, de traversée du désert.

    1. En effet, la répétition est mère du succès

  7. Merci pour cet excellent article à lire et à relire quand on a une baisse de motivation 😉 Personnellement, ma clé préférée est la visualisation positive : croire et agir comme si on avait déjà atteint l’objectif !!!

  8. Bonjour Stéphanie,
    Merci pour ce récapitulatif indispensable pour garder sa motivation.
    Je rajouterai des astuces que tu évoques (différemment) dans les deux derniers paragraphes c’est : Kiffer le process (qui est plus lié au pourquoi qu’à l’objectif) car il va y en avoir des obstacles sur le chemin, il va y en avoir des chutes sur le chemin !!! Etre confrontée à ses propres blocages, à ses propres croyances limitantes c’est le lot des entrepreneurs. Ca peut être douloureux et si ça ne l’est pas assez alors on ne change pas !!! Mettre son égo dans sa poche et se dire qu’on n’échoue pas, on apprend !
    J’ai ajouté tout ça à la visualisation de l’atteinte de l’objectif qui était très chouette mais qui pour moi n’a pas été suffisante.
    Et maintenant, GO GO GO, Action 🙂

Laisser un commentaire