Comment mettre en place une nouvelle habitude ?

Carnet avec liste à cocher
Liste à cocher

Qu’est-ce qu’une habitude ?

Selon la définition de Wikipédia, l’habitude est une disposition acquise, relativement permanente et stable, qui devient une sorte de seconde nature. Elle est en quelque sorte un pouvoir qui facilite l’effort.

Cette définition met en lumière plusieurs points.

Tout d’abord, qu’une habitude est quelque chose qu’on apprend. Eh oui, aujourd’hui, on a tendance à l’oublier mais avant d’agir de façon habituelle, on a dû apprendre à agir d’une certaine manière. Si aujourd’hui, se laver les dents après un repas ou manger avec des couverts vous paraissent naturels, ces comportements ne sont pas innés. Vous avez appris tout cela.

Ensuite, l’habitude est relativement permanente et stable ce qui signifie que l’habitude a été suffisamment répétée à l’identique pour qu’elle soit inscrite de manière continue dans notre vie.

Enfin, elle est en quelque sorte un pouvoir qui facilite l’effort. Ici, il est sous-entendu que l’installation d’un nouveau comportement nécessite à la base un effort qui sera soulagé par le fait de répéter le comportement que l’on souhaite installer tous les jours de façon identique. En effet, notre cerveau aime la facilité, il cherche à dépenser le moins d’énergie pour fonctionner. Notre cerveau aime les habitudes puisqu’il n’a plus d’efforts à fournir pour prendre une décision, il n’a qu’à faire ce qu’il connaît déjà de manière automatique. Une fois qu’une habitude est installée, le cerveau agit de manière inconsciente.

Les conséquences de nos habitudes

Cette automatisation de nos comportements peut être une force ou une faiblesse.

En effet, si nous avons de bonnes habitudes, nos comportements seront de plus en plus positifs ainsi que nos résultats.

En revanche, si nos habitudes sont en contradiction avec des comportements que l’on sait être bons pour nous, cela devient problématique.

Par exemple, si on a l’objectif d’être en bonne santé, on sait qu’il faut manger sainement, hors si on a pris l’habitude de grignoter des choses sucrées tout au long de la journée, il sera difficile d’atteindre notre objectif.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est toujours possible à tout âge de se créer de nouvelles habitudes.

La mauvaise nouvelle, c’est que cela ne va pas se faire tout seul et que vous devez consentir à faire quelques efforts pour installer une bonne habitude.

Pour mettre toutes les chances de notre côté, vous devez vous préparer.

Se préparer

  • Concrètement

Il ne faut pas négliger cet aspect. Sans préparation, vous courez le risque d’oublier de mettre en pratique le nouveau comportement pris dans le flot de vos anciennes habitudes.

Planifier

A quel moment de la journée vous allez mettre en place votre nouvelle habitude. Soyez le plus précis possible.

Associer votre habitude à quelque chose que vous faites déjà chaque jour et qui est bien ancré

Par exemple, si vous avez décidé d’aller marcher pendant votre pause déjeuner, placer vos tennis à côté de votre sac à main ou mettez-les directement dans votre voiture.

Le cerveau est programmé pour préférer la facilité

En préparant ce dont vous avez besoin ou en inscrivant l’action à faire sur un post-it bien visible, vous allez lui éviter d’avoir à réfléchir de vous rappeler l’action à faire.

Mettez en place un garde-fou

Vous pouvez par exemple mettre un rappel sur votre téléphone à l’heure où vous avez prévu de réaliser votre nouvelle habitude. Cela peut être nécessaire jusqu ‘à ce que la nouvelle habitude soit devenue un réflexe.

Prévoyez un suivi

Par exemple, à chaque fin de semaine ou de mois, prévoyez-vous un temps où vous allez regarder si vous avez bien mis en place le nouveau comportement. Vous pouvez cocher les jours où cela a été fait, cela vous permettra de voir votre évolution dans le temps. N’oubliez pas également de vous octroyer des récompenses pour vous féliciter de votre bonne conduite et vous encourager à persévérer. Exemple : une nouvelle tenue.

Communiquer

Afin de rester motiver et concentrer sur l’atteinte de vos objectifs, n’hésitez pas à faire part à vos amis ou à votre famille de vos projets. Votre entourage pourra ainsi vous soutenir en cas de coup de mou. Attention, ce conseil est valable uniquement si votre entourage est bienveillant, sinon, mieux vaut garder vos objectifs pour vous.

Ne restez pas seul(e)

Intégrer des groupes de personnes qui ont les mêmes objectifs que vous. Ces personnes seront plus susceptibles de comprendre vos difficultés et aussi de vous donner leurs astuces. Ces groupes peuvent être physiques, ce qui est plus convivial mais aussi virtuels.Il vaut mieux pouvoir échanger même sur un groupe Facebook ou sur un forum que de rester seul.

  • Mentalement

Pour vous aider à installer une nouvelle habitude, vous devez aussi travailler sur votre mental.

Commencez par travailler sur votre pourquoi ?

Pour quelles raisons souhaitez-vous installer cette habitude ? N’hésitez pas à lister les raisons qui vous poussent à vouloir agir différemment.Exemple : si vous voulez améliorer votre organisation, c’est pour améliorer votre productivité, gagner du temps, vous épargner du stress…

Assurez-vous que les raisons qui vous poussent à agir soient personnelles.

Il est nécessaire de le faire parce que vous êtes convaincus des bénéfices personnels que vous allez retirer de cette pratique . Vous ne devez pas agir à contre cœur, ou parce que c’est à la mode ou que votre beau-frère pense que ça vous serait profitable.

Vous ne devez pas regarder dans le rétroviseur.

Ce n’est pas parce que vous avez échoué à plusieurs reprises dans le passé que ce sera encore le cas. Aujourd’hui, vous êtes mieux préparé, grâce à cet article 😉 notamment.

Analyser les causes de vos précédents échecs.

A quels moments se sont-ils produits ? Dans quelles circonstances étiez-vous ? Dans quelles émotions ? Exemple : j’ai remarqué que je craque pour des aliments sucrés dès que je suis stressée, ou bien, je m’aperçois que je n’ai pas été courir les jours de pluie

Attendez-vous à devoir sortir de votre zone de confort.

Pour réussir à installer votre nouvelle habitude, vous allez devoir renoncer à certains plaisirs immédiats. Exemple : plutôt que de regarder votre série TV préférée confortablement installé dans votre canapé, vous devrez sortir aller faire votre footing quotidien. Mieux vaut vous préparer psychologiquement.

Travailler votre vision

Voyez-vous avec le résultat attendu. Imaginez-vous votre nouvelle habitude bien ancrée. Ressentez la satisfaction ressentie d’avoir tenu bon. Voyez comme vous êtes fiers de vous !

En cas de difficultés

Voilà quelques conseils pour vous aider dans les moments plus difficiles :

Donnez-vous un délai

Le fait de se dire que vous ne vous engagez que sur une période de 30 jours pour essayer quelque chose peut vous aider à tenir le cap. Exemple : dîtes-vous, je vais essayer de ne consulter mes mails que 2 fois par jour sur une durée d’un mois. Ensuite, vous pourrez décider ou non de poursuivre cette habitude en fonction de ce que vous en aurez pensé.

Découpez une nouvelle tâche en plus petites

Celle-ci vous paraîtra ainsi plus abordable. Au lieu de vous programmer 30 min de ménage par jour, essayer de programmer 3 séances de 10 min, cela rend la tâche moins impressionnante.

Rester focaliser sur votre vision

Si vous commencer à penser à toutes les contraintes auxquelles vous allez devoir faire face pour vous remettre au sport (acheter une nouvelle tenue, ressortir de chez vous pour aller à la salle, avoir des courbatures …), le risque d’abandonner est fort. En revanche, si vous pensez à tous les bénéfices que vous allez tirer de votre pratique sportive (plus d’énergie, fierté, meilleure performance, perte de poids, tonicité …), il est plus facile de vous motiver.

Regardez le chemin parcouru

Une fois l’enthousiasme du début retombé, vous serez peut-être plus tenté de lâcher votre nouvelle habitude et de retomber dans vos anciens travers. Il est alors temps de regarder en arrière et de voir vos progrès et le chemin parcouru depuis le début. Vous vous apercevrez qu’il serait bien dommage de laisser tomber maintenant.

Rendez votre objectif ludique !

Il existe désormais des applications qui peuvent vous aider à la mise en place de nouveaux comportements. Habitica par exemple. Dans cette application, vous êtes le héros et vous gagnez ou non des points en fonction de la réalisation des tâches que vous aurez préalablement définies. Exemple : faire son lit tous les matins.

Faîtes taire vos pensées négatives

Ne culpabilisez pas. Peut-être avez-vous craqué aujourd’hui, pas la peine de vous dévaloriser. Non, vous n’êtes pas nul(le). Certes, votre comportement n’est pas celui que vous auriez aimé avoir mais ce n’est pas la peine de vous flageller. Vous n’êtes pas votre comportement !!

Prenez conscience de ce qui a provoqué votre perte;) et prenez des dispositions pour éviter de replonger

Repérez les éléments déclencheurs qui sont liés à vos anciennes habitudes et éloignez les. Rendez la tâche plus difficile pour votre cerveau s’il veut recourir à l’ancienne habitude (rappelez-vous il aime la facilité). Exemple : laisser votre carte bancaire à la maison, vider vos placards des produits sucrés, enlever les piles de la télécommande…

N’essayez pas de rattraper le retard !

Vous n’avez pas été courir aujourd’hui, ne reportez pas cela au lendemain, vous allez être découragés avant de commencer. Zen, vous avez fait un écart, ce n’est pas grave. Restez bienveillants envers vous-même et reprenez le lendemain le programme habituel. Vous serez beaucoup plus efficace sur la durée.

Conclusion

La recherche scientifique estime qu’il faut en moyenne 66 jours soit 10 semaines pour mettre en place une nouvelle habitude (entre 18 et 254 jours pour être précis en fonction du nouveau comportement que vous souhaitez mettre en place). On est loin des 21 jours évoqués par le chirurgien plastique, le docteur Maltz qui a constaté dans les années 50 et 60 que ses patients avaient besoin de ce délai pour s’habituer à leur nouveau corps à la suite d’une opération.

Le changement ne se fera donc pas en un claquement de doigt mais ce qu’il faut retenir surtout c’est que vous pouvez changer. Alors accrochez-vous et vous serez fiers de vous !!

En cas d’échec, rappelez -vous que ce n’est pas définitif et reprenez là où vous en étiez. Un jour, votre nouveau comportement sera devenu complètement naturel.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire