Comment ranger votre maison peut changer votre vie ?

Maison rangée

Le grand bazar

Il y a quelques années, ma maison n’était qu’un grand bazar. J’ai toujours eu tendance à laisser traîner mes affaires un peu partout.

Il y avait beaucoup de tout étalé un peu partout, des papiers, des jouets, des sacs… Forcément, difficile d’expliquer à mes trois enfants de ranger leurs affaires alors que moi-même, je laissais tout traîner.

Du coup, le ménage était un peu approximatif. Je passais déjà énormément de temps à ranger avant de pouvoir passer l’aspirateur et nettoyer le sol. Même chose pour dépoussiérer, je déplaçais le bazar pour le remettre un peu plus loin. De toute façon, je n’avais pas de place pour ranger, tous mes placards étaient pleins.

Bref, je trouvais toujours une excuse quand les gens voulaient passer chez moi à l’improviste. Et les visites prévues se transformaient en marathon de rangement (où plutôt de partie de cache-cache du bordel dans une pièce où mes invités ne rentraient pas).

Après cela, j’étais tellement épuisée et dégoutée par le rangement que je ne faisais plus rien pendant 2 ou 3 jours et le chaos ne tardait pas à se réinstaller.

J’étais également très souvent sur les nerfs. Je perdais un temps fou quand j’avais besoin de retrouver un papier important. Je cherchais très régulièrement mes clés et c’était la panique pour retrouver le bonnet de bain pour le cours de piscine des enfants.

Le déclic

Un jour, ma cousine, son conjoint et leurs enfants sont venus à la maison et m’ont proposé leur aide pour ranger et nettoyer la maison de fond en comble.

Évidemment, au départ, j’ai refusé de peur qu’ils découvrent mes cachettes secrètes. Ils ont insisté et j’ai fini par accepter leur aide. Il n’y avait pas de jugement, seulement le désir de m’aider.

Tout d’abord, ma cousine, qui est extrêmement ordonnée, m’a avec beaucoup de bienveillance déculpabilisé. Il était normal que je ne m’en sorte pas avec toutes les choses que je possédais.

Selon elle, chacun de mes enfants avait bien trop de vêtements et elle m’assurait qu’il serait bien plus facile d’être à jour dans mon linge avec moins de vêtements. Cela semblait tellement évident et pourtant cela ne m’était jamais venu à l’esprit. Ce n’est pas que j’étais une victime de la mode, mais lorsque l’on me proposait de récupérer des affaires pour mes enfants, je ne refusais jamais.

Ensuite, elle a également insisté sur le fait que je ne garde pas dans la maison des choses que je souhaitais donner ou que je n’utilisais plus. Nous avons donc monté tout ce qui rentrait dans ces 2 catégories dans mon grenier. Je ne pouvais plus faire un pas devant l’autre dans mon grenier mais au moins la maison avait un peu plus fière allure.

Une fois que la maison fut rangée et nettoyée, j’étais bien sûre satisfaite du résultat mais je souhaitais surtout que celui-ci tienne dans la durée. J’ai donc recherché sur internet une méthode qui me permettre de ranger durablement ma maison. Je suis tombée sur la magie du rangement de Marie Kondo. J’ai donc décidé de me procurer le livre et je me suis attelée à la tâche.

Le livre qui a changé ma vie

La magie du rangement m’a séduite par sa promesse de ne plus jamais connaître d’effet rebond après avoir suivi la méthode. Pour moi, cette promesse était vraiment alléchante. J’avais tellement envie d’y croire mais je pensais au fond de moi que c’était sûrement trop beau pour être vrai.

La méthode

Pour en avoir le cœur net, j’ai décidé de suivre à la lettre la méthode. De toute façon, je n’avais rien à perdre en la testant. Et la méthode Konmari, du nom de l’auteur, avait l’air vraiment simple à mettre en place. Selon Marie Kondo,pour qu’une maison reste rangée, il suffit tout d’abord de jeter le superflu et ensuite trouver une place à chaque chose.

Pour l’auteur, il est compréhensible que tout le monde ne sache pas forcément comment garder une maison rangée. En effet, dans cette discipline, tout le monde est autodidacte.

Marie Kondo prétend que ranger notre maison permet de prendre conscience de ce dont nous avons vraiment besoin, ainsi que de superflu. Elle indique que l’origine de notre désordre se situe dans notre tête et que le succès est conditionné à 90 % par notre état-d’esprit.

Elle nous promet que sa méthode nous apportera le bon état d’esprit. Pour cela, il faut absolument ranger correctement et une bonne fois pour toute. C’est ainsi que notre état d’esprit est modifié d’une manière spectaculaire. Car le changement est si radical, qu’il touche nos émotions et influe sur notre mode de pensées et nos habitudes. Une fois la maison rangée à la perfection, plus personne ne veut faire marche arrière.

Nous repartons à zéro. En effet, une fois le rangement terminé, nous n’avons plus d’autres choix que d’examiner notre état intérieur. Tout ce qui nous cause des soucis, nous n’avons plus d’excuses pour pouvoir les traiter maintenant. Pour Marie Kondo, le rangement n’est ainsi qu’un outil et non la finalité pour que nous nous occupions vraiment de ce qui nous importe.

Désencombrer

Selon Marie Kondo, une des raisons pour lesquelles le rangement est souvent inefficace, c’est que nous possédons trop de choses. Pour se faire une idée précise du nombre de biens que nous avons, elle nous recommande donc de ranger non pas par pièces mais par catégories d’objets. Le désordre relève pour elle bien souvent simplement d’une incapacité à jeter.

Elle prétend également que désencombrer sa maison ne devrait être fait qu’une seule et unique fois. De plus, il faut que ce désencombrement soit rapide. Dans le cas contraire, nous risquons de nous fatiguer et d’abandonner en chemin. Enfin, il ne faut surtout pas essayer de ranger avant d’avoir fini le tri.

Connaître votre destination

Avant de vouloir éliminer le désordre de votre intérieur, vous devez identifier votre objectif. Vous devez savoir pourquoi vous voulez ranger, ce que vous avez à y gagner et ce que représente concrètement pour vous le fait de vivre dans un environnement ordonné.

En explorant les motivations qui vous poussent à vouloir ranger, vous prendrez conscience que jeter ou garder des choses n’ont comme but que celui de vous rendre heureux.

Déterminez ce qui vous met en joie

Évidement, certaines choses sont plus aisées que d’autres à jeter. Toutes celles qui sont cassées ou hors d’usage ne posent généralement pas de problème. Mais pour d’autres, cela peut parfois s’avérer plus compliqué. Marie Kondo préconise alors de prendre chaque objet dans les mains et de nous demander si garder cet objet nous met en joie ? Pour cela, il suffit d’observer la réaction de notre corps qui sera différente en fonction de notre ressenti. Enfin, si nous décidons de jeter un objet, Marie Kondo recommande d’exprimer à cet objet de la gratitude pour ce tout ce que cet objet a accompli avant de le mettre à la poubelle.

Rangez par catégorie

Dans la méthode, il est recommandé pour être efficace de ranger par catégorie d’objet et de respecter un ordre précis pour traiter ces catégories. Rassembler tous les objets d’une même catégorie dans un seul et même endroit permet de prendre réellement conscience de la quantité d’objets possédée. C’est très souvent un choc 😉 Quant à respecter un ordre précis dans les catégories à traiter, cela permet de s’attaquer aux objets les plus faciles à trier en premier et de finir par les plus difficiles. Cet ordre est le suivant : les vêtements, les livres, les papiers, les komono (objets divers) et enfin les objets à forte valeur sentimentale.

Choisissez un endroit pour chaque chose

Marie Kondo explique que ce qui va éviter le bazar de se réinstaller, c’est le fait de choisir précisément un endroit où mettre chaque chose. Grâce à ce conseil, il sera facile de conserver une maison en ordre. Une fois le désencombrement effectué, Marie Kondo assure que nous disposons tous aisément de l’espace nécessaire dans notre habitation. Mais encore une fois, à condition de ne pas commencer à ranger avant d’avoir terminé de trier.

Quelques conseils de rangement

La méthode Konmari, c’est aussi quelques conseils pour optimiser le rangement. Tout d’abord, le rangement à la vertical permet un important gain de place. Cette méthode est notamment utilisée pour les vêtements. Ensuite, il n’est pas nécessaire de dépenser votre argent dans des éléments de rangement coûteux. Marie Kondo recommande tout simplement l’usage de boîtes à chaussures.

La transformation

Comme je vous l’ai indiqué, la méthode Konmari appliquée à la lettre a changé ma vie et pas seulement la mienne.

Je vous délivre ici quelques avantages retirés de la méthode :

  • Mise en lumière de mes passions. Tout au long du processus, nous apprenons à ne garder que ce qui nous rend profondément heureux. Grâce à cela, nous pouvons analyser les objets qui restent et qui sont très souvent en relations avec nos passions. De même, n’ayant plus de temps à perdre avec le rangement, nous pouvons nous adonner à ce qui nous passionne. Après avoir rangé ma maison, j’ai redécouvert le plaisir la lecture. J’ai cherché d’autres livres qui pourraient impacter positivement ma vie. C’est ainsi que j’ai découvert le développement personnel. C’est aussi grâce au gain de temps que je peux écrire sur ce blog.
  • Renforcer la confiance en moi. Encore une fois , tout au long du processus, nous sommes amenés à prendre des décisions sur ce nous souhaitons garder ou non. Nous augmentons alors naturellement notre capacité à prendre des décisions et la confiance en notre jugement.
  • Prendre conscience de la nécessité de vivre au présent. La possession en excès d’objets exprime généralement notre attachement au passé ou notre anxiété face à l’avenir. Faire le tri nous permet de ne garder que l’essentiel à l’instant présent.
  • Développer notre autonomie. Après le tri, il arrive parfois qu’il nous manque un objet que nous avons jeté. Plutôt que de courir en racheter un, nous développons notre débrouillardise et apprenons à faire sans.

J’espère que cet article vous aura donné envie de lire le livre La magie du rangement. Je vous le recommande chaleureusement. Grâce à lui, c’est le jour et la nuit à la maison. Non seulement, ma maison est en ordre,mais j’ai retrouvé la sérénité et du temps pour moi et ma famille. Fini les cris et les coups de stress. Quant à mon grenier, je l’ai complètement vidé, et à la place se trouvent maintenant deux chambres.

Et vous, quel livre a déjà eu ce pouvoir dans votre vie ?

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 thought on “Comment ranger votre maison peut changer votre vie ?

  1. Ha la la, moi aussi Marie Bonjour est passé chez moi il y a quelques années. Aujourd’hui, c’est le grand bordel suite à un bouleversement d’enfants à gogo 😂 (arrivée de jumeaux précédé d’une période de repos strict). Y a plus qu’à m’y remettre…

Laisser un commentaire