Comment sortir de sa zone de confort ?

Oser sortir de sa zone de confort

Je suis convaincue que si les gens ne réalisent pas tous leurs rêves, c’est parce qu’ils ne savent pas comment fonctionne leur cerveau.

Dans cet article, je vais partager avec vous un concept sur lequel s’appuie Anthony Robbins dans ses séances de coaching. Ce concept découvert par Sigmund Freud va vous aider à sortir de votre zone de confort et ainsi vous rapprocher chaque jour un peu plus de vos objectifs.

Douleur et plaisir !

Vous avez des rêves, des objectifs et vous savez exactement ce que vous devez faire pour les atteindre. Le souci, c’est qu’à chaque fois que vous devez passer à l’action, vous trouvez toujours une bonne excuse pour ne pas le faire.

Vous pensez alors que vous êtes feineants ou bien que vous n’avez pas assez de volonté. Oubliez ça ! Freud a découvert que l’être humain est en fait programmé pour éviter les souffrances et rechercher les plaisirs. Lorsque vous ne mettez pas en place les comportements adéquats à la réalisation de vos objectifs, vous cherchez tout simplement à éviter les douleurs. Lesquelles me direz-vous ? Et bien, celle de devoir faire des efforts qui vont vous demander de l’énergie maintenant et celle d’avancer vers l’inconnu.

En effet, la motivation à éviter la souffrance est plus importante que la motivation à obtenir du plaisir. De la même manière, l’émotion de l’instant présent a plus de poids que l’émotion à venir dans le futur. Enfin, l’émotion, gérée par votre système limbique a plus de poids que vos pensées gérées par votre cortex cérébral. C’est un fait, votre système limbique est inconscient, il agit en pilote automatique très rapidement contrairement à votre cortex cérébral qui gère vos pensées de manière consciente et plus lentement.

Comment augmenter le plaisir et diminuer la douleur pour vous aider à sortir de votre zone de confort ?

Maintenant que vous avez compris le mécanisme douleur/plaisir, vous allez pouvoir augmenter le plaisir d’un côté et réduire la douleur de l’autre. Cela vous aidera à sortir plus facilement de votre zone de confort.

Utilisez la visualisation

Inconsciemment, votre cerveau recherche le plaisir. Pour que votre subconscient devienne votre meilleur ami et non plus votre ennemi, vous allez devoir associer vos nouveaux comportements à du plaisir. Pour cela, utilisez la visualisation. Imaginez que vous avez déjà atteint ce que vous souhaitez, vous avez mis en place les actions nécessaires, et ressentez des émotions positives telles que la joie, la fierté, la gratitude… Plus vous serez en capacité de visualiser et d’interagir avec votre moi du futur et plus il vous sera aisé de prendre soin de vous maintenant. Au bout d’un certain temps, le cerveau ne verra plus vos nouveaux comportements comme des contraintes mais comme une source de plaisir.

De la même façon, projetez-vous dans 3 mois, 1 an, 5 ans et même 10 ans si vous ne changez pas. Comment vous sentirez-vous ? N’hésitez pas à accentuer les effets négatifs pour que votre corps s’impregne de ces émotions négatives.

En faisant cet exercice régulièrement, votre inconscient va finir par intégrer les émotions ressenties dans les deux situations envisagées. Rappelez-vous que votre inconscient ne sait pas faire la différence entre une situation réelle et une situation imaginée. Ainsi, spontanément, votre subconscient finira par choisir automatiquement la situation où il ressentira du plaisir d’où l’intérêt d’associer vos nouveaux comportements à un sourire, de la joie… Plutôt qu’à une contrainte, une lutte…

Intégrez de nouvelles habitudes dans votre routine quotidienne

Une fois que vous avez visualisé là où vous souhaitez aller, et la personne que vous voulez devenir, prenez le temps de décortiquer les nouvelles habitudes que vous devrez mettre en place pour y arriver. Il peut être difficile de sortir de sa zone de confort lorsque l’objectif à atteindre vous semble trop difficile. En découpant cet objectif en plus petites étapes et en nouveaux petits comportements à mettre en place de
manière quotidienne, il vous sera plus facile de faire ces efforts. Le but est que vous puissiez mettre en place des nouvelles habitudes petit à petit, grâce à des micro changements qui ne vous demandent pas beaucoup d’efforts. Une fois que ces micro changements sont bien intégrés dans votre routine quotidienne, vous pourrez en ajouter de nouveaux. Ainsi vous élargissez petit à petit votre zone de confort. N’hésitez pas aussi à vous offrir des petites récompenses quand vous avez réussi à améliorer votre comportement. En effet, devenir la meilleure version de vous-même ne se fait pas en une fois mais est la résultat de beaucoup de nouvelles habitudes. Au fur et à mesure que vous développez un nouveau comportement, cela vous demande de moins en moins d’effort pour le réaliser.

Surveillez votre dialogue intérieur

Vous avez certainement déjà entendu que vous devenez ce que vous pensez. Pour cette raison, soyez bienveillants avec vous-meme et avec vos émotions. Lorsque vous avez envie d’abandonner, ou de ne pas vous surpasser, accepter ces émotions, accueillez les. N’essayer pas d’y résister. Ces émotions font parties de la vie. En revanche, ne laissez pas les émotions négatives diriger votre destinée. Le fait d’avoir un discours intérieur positif et motivant aide à persévérer dans vos nouvelles habitudes.

Pour vous aider à garder un état d’esprit positif qui va vous aider à continuer à sortir de votre zone de confort, pratiquez la méditation. Grâce à elle, vous allez apprendre à vous concentrer, à rester focaliser sur la ligne d’arrivée. De plus, des études scientifiques ont prouvé que méditer renforce les fonctions exécutives de notre cerveau. Autrement dit, il vous sera plus facile de passer à l’action.

Contrairement à notre mode de vie actuel, où tout va très vite, il n’existe pas de baguette magique pour sortir de votre zone de confort rapidement. Généralement, il vous faudra du temps pour acquérir de nouvelles habitudes. Mais plus vous vous entraînerez, et plus ce sera facile. Vous augmentez ainsi progressivement votre zone de confort.

Racontez-moi dans les commentaires l’expérience qui vous a permis de sortir de votre zone de confort.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire