Comment une paire de chaussures peut améliorer votre productivité en télétravail ?

Cet article participe à l’évènement “Télétravail : Votre meilleure astuce pour rester productif quand on travaille de chez soi” du blog Blogueur Pro. J’apprécie beaucoup ce blog, et en fait mon article préféré est celui-ci.

Chaussures à lacets

Tout d’abord, laissez-moi vous raconter mon histoire…

Il y a quelques années, ma maison n’était qu’un grand bazar et mon ménage était plutôt approximatif. La raison est que je n’ai jamais été très organisée. J’avais donc la fâcheuse habitude de tout laisser traîner et trouvais toujours mieux à faire que le ménage.

Résultat, je perdais un temps fou à chercher ce dont j’avais besoin (clés, stylo, papier important, lunettes de soleil…). Bref, j’avais l’impression de courir tout le temps et j’étais hyper stressée. Heureusement, à l’époque, il n’y avait pas de télétravail !!

Un jour, après avoir rangé et nettoyé ma maison de fond en comble, j’ai eu un déclic, ça ne pouvait plus durer !

Une fois que ma maison fut désencombrée, j’ai cherché une méthode qui m’apporterait une organisation pour la réalisation de mes tâches ménagères.

J’ai trouvé la méthode Flylady inventée par l’américaine Marla Cilley. C’est une méthode basée sur l’intégration dans son quotidien de nouvelles habitudes d’organisation. Je ferai un article au sujet de la méthode complète si celle-ci vous intéresse.

Ici, je vais seulement vous détailler le deuxième petit pas proposé dans la méthode. Celui-ci permet d’agir sur votre efficacité quand vous travaillez depuis chez vous. Il s’agit de s’habiller de la tête aux pieds. Et je vais surtout m’attarder sur les pieds ; )

Cendrillon est la preuve qu’une paire de

chaussures peut changer une vie.

Mettre des chaussures à lacets

Flylady, le surnom de Marla Cilley, nous conseille de prendre soin de notre apparence lorsque nous restons à la maison. Ce conseil est valable que l’on soit mère (ou père) au foyer ou en télétravail.

Elle préconise de choisir une tenue confortable mais présentable au cas où nous devons partir en urgence ou si quelqu’un arrive à la maison de façon imprévue. Elle conseille surtout de mettre à ses pieds une paire de chaussures à lacets, et ce dès que nos pieds touchent le sol. Autrement dit, dès le réveil (ou juste après la douche).

Et vraiment, c’est un point non négociable de la méthode.

Marla Cilley explique qu’elle travaillait auparavant de chez elle pour une marque de cosmétiques. Elle explique qu’elle s’est très vite aperçue que ses correspondants ressentaient si elle était à l’aise ou pas avec son image alors même que ces derniers ne pouvaient pas la voir.

Elle s’est alors posé la question de savoir ce que son entourage, ses enfants pouvaient bien penser de son image. Est-ce vraiment sérieux de travailler en chaussons ou en tongs ? Et elle, pouvait-elle être fière de l’image qu’elle renvoyait ?

Pourquoi mettait-elle ses chaussures pour aller travailler et pas quand elle travaillait à la maison ? Le travail était le même pourtant.

L’effet psychologique

Premièrement, lorsque nous travaillons à l’extérieur, quand nous mettons nos chaussures, le cerveau le sait, il est temps de partir pour aller bosser. Nous sommes alors prêts à tout !

A la maison, nos chaussures ont le même impact. Notre cerveau passe en mode travail. Nos chaussures disent à notre tête qu’il est temps de s’y mettre, de faire quelque chose.

Au contraire, les chaussures ou plutôt l’absence de chaussures à nos pieds nous maintiennent cloués sur place.

Ensuite, mettre nos chaussures nous fait prendre conscience du temps que nous allons consacrer au travail. Lorsque nous travaillons à la maison, il est parfois difficile de faire une distinction entre les moments de détente et les moments de travail. Mettre et enlever ses chaussures est un bon moyen pour définir le début et la fin de la journée de travail.

Enfin, avoir ses chaussures à lacets permet de rester concentré sur son travail. Qui n’a jamais perdu sa concentration en tentant désespérément de récupérer son chausson ou sa tong sous la table ??

Quel type de chaussures ?

Si Flylady est intransigeante sur le port des chaussures lorsque nous devons travailler à la maison (ou faire ses routines ménagères), elle est aussi exigeante sur le type de chaussures à porter.

Il est indispensable pour elle d’avoir des chaussures à lacets ou tout du moins une paire de chaussures que vous ne pouvez pas enlever d’un coup de talon.

Les chaussons, les tongs, les mules, les claquettes ou autres ballerines sont donc proscrites.

Le but est que vous ayez un effort (même si tout est relatif, nous sommes d’accord) à faire pour enlever ces chaussures.

L’intérêt est que dans le court instant nécessaire pour enlever vos chaussures, vous vous demandiez s’il y a pas quelque chose de plus que vous pourriez faire avant de finir.

Pour ma part, j’aime me détendre sur mon canapé pour lire ou regarder des vidéos. Comme je ne mets jamais mes chaussures sur le canapé, si je veux m’allonger ou simplement m’installer confortablement, j’ai tendance à enlever mes chaussures.

Si je n’ai pas terminé mon travail, je vais culpabiliser le temps que j’enlève mes chaussures à lacets, alors que je suis déjà installée si je n’ai juste qu’à donner un coup de talon pour enlever la paire que j’ai au pied.

En revanche, je ressens de la fierté quand je les enlève une fois ma journée de travail finie ou mes tâches quotidiennes terminées.

D’ailleurs, il existe sur Facebook, un groupe pour les francophones dédié à la méthode. Celui-ci a réalisé un sondage en 2017 sur 300 membres. Ce sondage consiste à savoir si les membres ont bien assimilé la méthode et s’ils portent bien des chaussures à lacets. Sur les 45 % de membres qui ont totalement acquis la méthode, 70 % portent leurs chaussures. En revanche, sur les 55 % de membres pour qui la méthode est encore en cours d’acquisition, la majorité ne porte pas les chaussures à lacets. Ce qui montre qu’il y a bien un lien de cause à effet entre l’assimilation de la méthode et le port des chaussures.

Pas de fausses excuses

  • Je ne porte jamais mes chaussures à la maison, c’est sale !
    • Maintenir l’hygiène de votre lieu de vie est important. C’est pour cela que vous devez avoir une paire spécialement réservée à votre intérieur. Cela peut être une paire que vous achetez pour l’occasion ou une ancienne paire que vous passez en machine et qui ne sera réservée qu’à votre intérieur.
  • J’ai envie d’être confortable quand je suis à la maison
    • Pour cela, faîtes votre travail rapidement et vous pourrez enlever vos chaussures plus vite.

Les seules excuses valables sont les contre-indications médicales. Évidemment, vous n’allez pas mettre de chaussures si vous avez le pied cassé !

Pensez aussi à l’avantage de porter vos chaussures, vous ne risquez plus de vous taper l’orteil contre un meuble ; )

Par expérience, je suis totalement convaincue que porter des chaussures à lacets pour travailler à la maison fait une différence dans la productivité. De plus, cette habitude est vraiment facile à mettre en place. Je vous mets donc au défi de tester et d’observer le changement.

N’hésitez pas à me faire part de votre expérience dans les commentaires.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 thought on “Comment une paire de chaussures peut améliorer votre productivité en télétravail ?

  1. Maeva

    Je mettais fait la réflexion il y a quelques temps… Comment être productif en tant que pantouflard ? Que du bon sens, finalement ! C’est décidé, je vais enfiler des baskets à la maison. Merci pour cet article très bien écrit ! 🙂

Laisser un commentaire